Besso Danse
Enseignement de la danse classique à Saint-Orens
 
17 Bd du Libre Echange, 31650 Saint-Orens-de-Gameville
 
06 87 25 46 36

LA DANSE


La vie n'existe que par la respiration et le mouvement. La danse est l'art de se mouvoir grâce à une suite de gestes ordonnés sur une musique ou sur une succession de rythmes.

«Danser, c'est lutter contre tout ce qui retient, tout ce qui enfonce, tout ce qui pèse et alourdit, c'est découvrir avec son corps, l'essence, l'âme de la vie, c'est entrer en communication physique avec la liberté, c'est par conséquent pratiquer l'Art sacré.» Jean Louis Barrault (1910-1994)

 

Dès que l'homme marche, il danse, car même si la danse est souvent associée à la musique ou aux battements rythmés, elle peut en être indépendante et s'exprimer sans accompagnement perceptible.

La danse est la poésie du corps. Elle est tellement une partie intégrante de l'être humain qu'elle existe sous diverses formes: art théâtral, rite religieux ou sacré, ou encore simple divertissement. Elle est basée sur un ensemble de mouvements définis ou sur une gestuelle symbolique.

Le corps humain est capable de réaliser une foule de mouvements. Il peut tourner, se courber, s'étirer, sauter... En enchaînant ces diverses possibilités, on peut inventer de nombreuses façons de bouger.

Chaque peuple danse pour des motifs qui lui sont propres. Leur façon de danser varie selon leur mode de vie et selon leur culture.

 

LA DANSE REPOSE SUR DES ÉLÉMENTS FONDAMENTAUX QUI SONT L'ESPACE, LE TEMPS, LA GRAVITÉ ET L'ÉNERGIE.

 

Le danseur se positionne dans l'espace et y évolue grâce aux mouvements de son corps. Il utilise le rythme (alternance entre les temps forts et les temps faibles), la mélodie (succession de sons différents) et la durée. Il doit savoir, soit lutter soit utiliser le poids de son propre corps. Enfin, il doit mesurer son énergie afin de la doser différemment selon qu'il l'utilise lors de grands élans, de moments de retenue ou de liberté...

 

LA PRATIQUE DE LA DANSE PROCURE DE NOMBREUX BIENFAITS.

 

Danser réclame de grands efforts corporels et une recherche constante de coordination entre les différentes parties du corps, ce qui nous apporte souplesse, grâce, maintien, agilité, force, liberté de mouvement, notion de l'équilibre...

Danser favorise les structures du cerveau et prévient son vieillissement car les mouvements sont si nombreux et si complexes que la mémoire du danseur est obligée de se décupler.

Danser permet de prendre conscience de notre corps, de ses rigidités, de ses déconnexions. Cette connaissance de soi nous donne plus de confiance en nous, plus d'assurance, mais aussi plus d'humilité.

Danser renforce notre capacité de concentration, notre possibilité de contrôler plusieurs choses en même temps puisqu'elle nous oblige à respecter les temps de la musique, notre position dans l'espace, les mouvements de notre corps, nos déplacements par rapport à nos partenaires.

Danser influe sur le moral et sur le stress. En dansant, notre corps reflète notre personnalité et nos conflits internes, ce qui nous aide à évacuer le stress, les tensions, les hésitations, les complexes...

Danser nous impose des efforts physiques et psychiques qui nous obligent à obtenir une grande discipline, du courage, de la volonté, de la ténacité...

Danser est une activité sociale car, même si la danse nous permet de nous connecter avec nous-mêmes, elle nous oblige aussi à nous connecter avec les autres. Elle augmente donc notre empathie et notre sociabilité. Elle donne un sentiment d'unité à un groupe dansant la même chorégraphie.

Danser est aussi une excellente antidote de la timidité.

En fait, Danser est une excellente école de la vie car la danse nous apprend que toute difficulté peut être surmontée, et qu'avec un peu de maîtrise de soi, tout devient possible.

Mais les effets de la danse dépassent notre plaisir personnel.

Elle peut transmettre des idées, des émotions... Elle s'impose à ceux qui la regardent, elle les séduit et les dynamise. Elle révèle au public des aspects de la vie et des sentiments humains. A la différence des autres arts théâtraux, la même œuvre peut être comprise par tous les publics. Son écriture est universelle, les pas sont identiques dans toutes les parties du Monde.


Derniers articles

Claire MOTTE

L'HYMNE A LA JOIE

AVANT LE SPECTACLE

Catégories

Création et référencement du site par Simplébo   |   Site créé grâce à La SG

Connexion