Besso Danse
Enseignement de la danse classique à Saint-Orens
 
17 Bd du Libre Echange, 31650 Saint-Orens-de-Gameville
 
06 87 25 46 36

A propos

Danielle Besso, enseignement de la danse classique

Danielle et Joëlle Besso

Danielle et Joëlle sont des Professeurs de Renommée Internationale, reconnues par le Comité des Grands Concours Internationaux.

Notre parcours

Enfants, bien que nées à cinq ans d’intervalle, elles ont partagé les mêmes passions et les mêmes jeux. Elles ont aimé toutes les disciplines qu’elles ont étudiées, et tout particulièrement la musique et la danse. 

 

Leurs parents n’étaient pas des artistes, mais ils en avaient l’âme. Ils leur ont fait partager leurs coups de cœur : cinéma, théâtre, opéra, opérette, ballet, concert de musique classique, variété … Tous ces genres ont bercés leur enfance et leur adolescence. Il n’était pas rare qu’elles entendent leur père (en se rasant), ou leur mère (en cuisinant) fredonner un air d’Opéra ou d’Opérette. 

Très jeunes, elles ont chorégraphié des « ballets ». Dans les paquets de lessive, on trouvait des petites figurines en plastique représentant des girafes, des rhinocéros, des éléphants … La meilleure amie de leur mère les collectionnait, et chaque fois qu’elles allaient chez elle, pendant que les adultes discutaient, elles allaient dans le salon et elles réglaient des ballets en chantonnant des comptines enfantines. Les lignes, les quinconces, les cercles, les diagonales, tout y passait. 

 

Par la suite, elles ont réglé des ballets sur les disques de musique classique que leurs parents possédaient. Elles y passions toutes nos vacances. Dans des catalogues, elles avaient décalqué les silhouettes de seize petites filles de la même taille. Elles les reproduisaient sur papier Canson en leur dessinant des costumes appropriés aux rôles qu’elles devaient tenir, elles écrivaient un synopsis et une chorégraphie en écoutant la musique. Elles apprenaient les déplacements (elles réussissaient à en déplacer quatre en une seule fois en les coinçant entre leurs doigts) et elles mémorisaient les pas. Une glissade se déplaçait de côté, un assemblé sautait de la table et revenait s’y poser, etc… Le jour voulu, tout devait être au point pour le spectacle. 

 

Ces ballets, elles les ont mis en scène avec nos élèves lorsque elles ont enseigné la danse. « les Joyeux Bandits », « la B.A. », « Rhapsody in Blue », « La Légendes des Iles » … et tant d’autres que des générations et des générations de publics ont ovationnés, souvent debout !

Réalisation & référencement Simplébo   |   Ce site a été proposé en partenariat avec le groupe Crédit du Nord

Connexion